Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur

Les grands dirigeants
Image Philippe Pouletty, développeur de Carmat et investisseur

Recherches financées via le fonds d'investissement Truffle Capital

Philippe Pouletty (dirigeants.bfmtv.com/philippe-pouletty-4445781/) s'est engagé sur le marché de la dermocosmétique en 2011 en édifiant Pilosciences. Cette société a été liquidée en 2015 au même titre que Cytomics, une enseigne spécialiste des substances antimycosiques. Le fonds de capital-risque Truffle Capital contribue aux travaux sur les cancers du sein ainsi que de la thyroïde dès 2005 via l'enseigne Théraclion. La société crée et vend de nouveaux types de traitement par ultrason. L'enseigne Neovacs s'avère introduite en bourse courant 2010 en raison de sa nature prometteuse. Cette société a été formée par Truffle Capital courant 2003 en vue d'élaborer des médicaments contre les syndromes en rapport avec l'auto-immunité.

La compagnie française Carmat se révèle introduite en bourse dès 2010 en raison des compétences de businessman du Dr Philippe Pouletty. Le chercheur s’est aussi fait remarquer via les actions de cet établissement dans le rayon des cœurs artificiels. Établie en 2014, l'entreprise Diaccurate projette d'élaborer une nouvelle variété de médicaments pour soigner les personnes atteintes du SIDA. Cette enseigne de biotechnologie s'avère issue d'une collaboration entre l’Institut Pasteur et la société d’investissement dirigée par le chercheur. Le portefeuille de Truffle Capital comporte entre autres la startup Symetis créée courant 2004. La startup élabore et distribue des valves aortiques transcatheter. Elle doit entrer en bourse courant 2017. Au courant des enjeux dans ce secteur, Philippe Pouletty subventionne deux centres de recherches encourageants, Deinobiotics et Biokinesis. Via ces compagnies, Truffle Capital contribue à la création d'une nouvelle variété d'antibiotiques et de remèdes contre le cancer.

De 1981 à 1984, Philippe Pouletty a été interne des hôpitaux de Paris. Se focalisant essentiellement sur l'immunologie et l'hématologie, l'interne œuvre dans plusieurs établissements hospitaliers installés en région parisienne. Philippe Pouletty sort rapidement du lot à Stanford grâce à son expertise en biologie moléculaire. Au sein de cette institution universitaire, le jeune diplômé se pose comme un acteur majeur du laboratoire consacré à ce domaine de 1986 à 1988. Le jeune interne est major du grand cours d’immunologie générale en 1984. En effet, l'étudiant complète ses connaissances dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en plus de ses prestations auprès des centres hospitaliers.

Les divers accomplissements du médecin depuis le commencement de son parcours professionnel

Au fil du temps, Truffle Capital a épaulé financièrement une soixantaine de PME innovantes dans l'univers de la recherche. L'investisseur a entre autres donné l'occasion de proposer plus d’un millier d’emplois. Évoluant en Europe et aux USA, Philippe Pouletty a fondé divers établissements de biotechnologie élaborant des soins et des matériels médicaux inédits. L'ancien interne recense une foule de concrétisations dès son arrivée dans le milieu du business. Via le portefeuille de Truffle Capital, Philippe Pouletty a soutenu différentes percées dans le domaine de la recherche scientifique. La compagnie investit en effet dans des idées prometteuses portées par des spécialistes et des passionnés.