Frédéric Bonan - Blog Nouvel Obs

Frédéric Bonan - Blog Nouvel Obs

La technique initiée par Frédéric Bonan (fredericbonan.blogs.nouvelobs.com/) permet aux PME soutenues par I-Deal Development de se réaliser réellement, car elles jouissent de la consistance et de l’expertise d’un groupe sans les désagréments connexes. En fonction de chaque nouveau challenge lié aux avancées technologiques et aux fluctuations des marchés, le manager aide les PME à préparer leur développement à venir avec sa solution surprenante. Frédéric Bonan a pour objectif d'orienter les petites et moyennes entreprises en enrichissant les connaissances et l'entente de l’équipe tout en les encourageant à rester eux-mêmes. Par conséquent, elles progresseront promptement avec des employés soudés et motivés. L'idéologie du réel entrepreneur caractérisé par la souplesse, la réactivité, le désir d'avancer et la résolution est encouragée par le PDG d’I-Deal Development dans son enseigne et dans ses affaires.

Les accomplissements du businessman pendant son parcours professionnel

L'ouverture de l’Altran Management Institute promeut le renforcement des capacités des collaborateurs ainsi que le développement interne du groupe et l'échange d’expérience promu par Frédéric Bonan. L’ancien dirigeant d’Altran fait la différence par l'élaboration et la réalisation d’un business model surprenant basé en premier lieu sur la délocalisation. La compagnie se fait ainsi connaitre comme un large réseau d'enseignes sociétaires en autogestion. Les compétences de Frédéric Bonan en création de valeur ont été profitables aux activités du bureau de consultingl Arthur D. Little dont il est devenu Chairman en 2004 grâce à son expertise. Chaque gérant s'avère libre de rentabiliser un des « centres de profits », faisant partie de la boîte membre et dont il est responsable, selon le système économique moderne en vigueur au sein d'Altran.

Premiers bilans probants du consultant à ses débuts chez Altran

Frédéric Bonan s’attelle à l'accroissement d’un centre de profit pour divers clients (Renault, Valeo, Sodern, etc.) en tant qu’ingénieur d’affaires d’Altran. Il s’entoure d’une équipe recensant plusieurs conseillers dès sa première année. Suite à ses retours concluants en tant qu’ingénieur d’affaires, Frédéric Bonan est devenu préposé au développement et au commerce chez Altran, fort de ses connaissances et de sa formation dans le secteur. Pour améliorer les profits d’Altran et de ses partenaires, le responsable marketing travaille au renforcement de son équipe de 300 consultants et managers, dès sa nomination.

Le soutien à la gestion et au conseil d’administration des filiales affichant des pertes conséquentes mais aussi le redressement de certaines enseignes se trouvent être les activités de l’ingénieur d’affaires d'Altran. Au poste de chargé du développement et du marketing, Frédéric Bonan a suivi Altran dans le lancement de ses activités régionales et dans son introduction sur le marché planétaire de l'audit en technologie. Chez Altran, le consultant a réalisé l’utilité de la compétence, de l’autosuggestion, de la volonté et de la synergie dans la croissance d’une petite société comme d’un réseau d’envergure internationale. Tout au long de son parcours au sein du groupe Altran Technologies, Frédéric Bonan accroit ses compétences en marketing, en gestion, en démarche opérationnelle et en création de valeur.

Au terme de son cursus académique dans une école de mécanique aéronautique reconnue, Frédéric Bonan est diplômé en ingénierie, option matériaux. Le futur conseiller était vice-président de la CNJE qui œuvre dans l'exportation internationale, en attendant d'obtenir son master en commerce. Grâce à son cursus personnel et son premier emploi en consulting, Frédéric Bonan découvre progressivement les spécificités des marchés en Europe, en Asie et en Amérique ainsi que le potentiel de ce domaine. La tâche du jeune diplômé de l’ESSEC en tant que chargé d'affaires de la société de conseil Altran Technologies consistait à orienter les petites et moyennes entreprises dans leur ascension. Il a en effet des connaissances dans le secteur.

A voir